mercredi 23 mars 2016

La Bretagne ça vous gagne (partie 2)


Jour 2 : et c’est reparti sous le soleil !! Ce matin on prend la direction de la brasserie Kerav’ale, à Roscoff. Au cœur des parcelles agricoles roscovites se trouve la brasserie-cidrerie de Mr et Mme Jacob. Monsieur nous accueille dans la partie « boutique » aménagée pour accueillir les touristes en saison (de Mai à Septembre) puis nous fait faire le tour des installations.
Il nous parle de son amour de la bière anglaise et de ses différentes traversées de l’autre côté de la manche (l’Angleterre est à quelques encablures). De ces voyages sont nées des recettes (Rosko blonde, blanche, stout, ambrée/ Kerav’ale Melen, Bitter et Eost du). M. Jacob est un breton pure souche avec un caractère fort, qui parle sans langue de bois. Avant d’être brasseur, M Jacob était horticulteur, il est proche de sa terre, il en défend la qualité. Reconverti brasseur il garde cette exigence de qualité pour l’élaboration de ses bières. Une dernière photo avec M. Jacob et il est déjà temps pour nous de reprendre la route direction le Sud du Finistère.


C’est sous le soleil radieux de ce début d’après-midi (véridique !) que nous entrons dans la partie boutique-dégustation-bar de la brasserie Tri Martolod. Un vrai lieu de vie, ça sent bon la convivialité et l’accueil est très chaleureux. Tri Martolod est une coopérative : tous les salariés sont actionnaires. Ils recherchent avant tout à se faire plaisir et faire de bonnes bières, la course au chiffre et au profit ne les intéresse pas. C’est l’un des brasseurs qui nous fait la visite. La brasserie est la 1ère brasserie bretonne à produire des bières à fermentation basse (Tri Martolod Blonde, Blanche, Rousse, Brune). Les bières connaissent une longue période, de plusieurs semaines, de garde à froid. Après la visite nous passons par le bar pour déguster quelques bières. C’est l’occasion pour nous de rencontrer un jeune brasseur installé depuis 2012, à Mellionec, dans les Côtes d'Armor : la Grobul'Factory ; un futur brasseur pour Le Coin Mousse ???


La prochaine visite n’est qu’à quelques kilomètres, à Trégunc, dans la Brasserie Britt. Arrivés sur place on prend tout de suite la mesure de la taille, conséquente, de la brasserie. Nous nous attendons à rentrer dans une brasserie qui, en termes de production, n’a pas grand-chose à voir avec ce que nous avons déjà vu. C’est Arnaud Huchet, jeune directeur d’exploitation qui nous accompagnera tout au long de la visite. Nous entrons par le lieu de stockage, des racks à perte de vue, la salle de brassage est aussi très imposante avec des cuves de plusieurs mètres de haut, nous continuons par la chaîne d’embouteillage, automatisée. Arnaud nous présente le tout dernier robot palettiseur. Enfin nous terminons la visite par la salle de garde. Cette visite confirme notre 1ère impression : nous sommes dans un process de production à gros volume. Ce qui n’enlève rien à la qualité des bières brassées et à la sympathie des collaborateurs de la brasserie. Nous rejoignons le bar Britt, « lounge », et profitons de cet instant pour gouter un petite britt rosée (infusée à la fraise de Plougastel !), un délice.



Nos visites sont terminées pour aujourd’hui. Au programme ce soir : visite de Concarneau et de ses remparts !

Bilan de l'aventure: nous avons visité 7 brasseries bretonnes avec lesquelles nous avons commencé à collaborer. Nous tenons à remercier chaque brasserie bretonne visitée pour leur accueil et pour le temps qu'elles ont pu nous accorder. Dès à présent, « Le Coin Mousse » est capable de vous proposer 47 références de bières bretonnes.

La Bretagne compte encore beaucoup d’autres brasseries artisanales. Nous espérons pouvoir travailler avec certaines d’entre elles, dans le futur, pour le plaisir de la découverte et de nouvelles expériences de dégustation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire